CS-GO ESEA

Retour sur l’incroyable performance de l’équipe Lag Gaming au sein de la structure Failen9.

L’équipe Lag Gaming de la structure esport Failen9 finit deuxième du Main ESEA, l’équivalent de la 3ème division européenne sur le jeu CS:GO, en signant un magnifique 13 victoires pour 3 défaites uniquement.

Et pourtant, rien ne laissait supposer une telle performance, en effet une place sur le podium était assez improbable au vu du roster tout nouveau, des favoris au sein de la compétition, et d’un tout nouveau coach.

L’équipe lag Gaming

L’équipe Lag Gaming est constituée de 5 joueurs et d’1 coach : 

-Deniz « Experative » M., Turquie – IGL et Capitaine -21 ans

-Nikita « Nitzie » Prokhorov, Russie – AWP – 20 ans 

-Hedin « Hmonster » Mortensen, Ile Feroe – Riffle – 20 ans 

-Aleksandr « casE » Kornilov, Russie – Riffle- 25 ans 

-José « Shiru » Gil, Portugal – Riffle – 20 ans

– Gonzilla « Gonzilla » Barata, Portugal – Coach – 34 ans

Alors que nombre d’équipes privilégient un roster de même nationalité pour faciliter la communication via une langue commune et une culture commune, Lag Gaming possède 4 nationalités différentes au sein de son équipe. Turquie, Russie, Portugal et même Île Feroe constituent les nationalités de cette équipe et alors qu’on aurait pu imaginer des difficultés de communication, c’est tout le contraire qui s’est produit, la mayonnaise a tout de suite pris.

Il faut dire que l’équipe existait avant qu’elle rejoigne la  structure Failen9, structure française, chose tout aussi improbable.

Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’équipe Lag Gaming sur leur twitter : https://twitter.com/LAGgaming_

La structure de Failen9

Mais au-delà du talent des joueurs, qu’est-ce qui a permis un tel succès ? Un début de réponse se trouve probablement au sein de la structure Failen9 qui s’est associée à l’équipe Lag Gaming. 

En effet, Failen9 a apporté soutien financier et managérial, avec le recrutement d’un coach, “Gonzilla” qui a su accompagner l’équipe tout au long de la compétition et à faire évoluer le talent des joueurs qui la composent. Le recrutement a d’ailleurs eu lieu de concert avec la structure Failen 9 et l’équipe Lag Gaming pour être sûr de satisfaire le plus grand nombre.

La compétition Main ESEA de CS:GO

Lag Gaming est donc arrivé deuxième du Main ESEA, mais quelle est cette compétition ? C’est l’équivalent de la 3ème division européenne, pour cette édition 137 équipes ont participé.

Gagner ou arriver second au Main ESEA permet d’accéder au play-off, mini-tournoi pour déterminer qui monte de division, qui descend, ou qui reste à sa place. 

Bien que la performance d’arriver deuxième était déjà un exploit, Lag Gaming ne l’a pas réitéré et s’est incliné dans la phase des play-off. Ils sont donc toujours dans la même division.

Par ailleurs, suite à cette aventure, l’équipe a choisi de disband et chacun a trouvé une place au sein d’une structure plus importante.

Quel avenir pour CS:GO au sein de Failen9 ? Le choix a été fait de ne pas continuer sur le jeu CS:GO afin de se consacrer à des projets d’une plus grande ampleur, comme sur League Of Legends. 

Article écrit par Wellington